Historique de l'école

Histoire de l'école Charlemagne.

 

En 1958, la municipalité souhaite construire une 3ème école primaire ver l'Est de la ville. Un terrain est acheté rue de Lille pour une valeur de 400 Frs le m2.

Monsieur Henri Carlier, Maire, prpose le nom de "Charlemagne" pour la nouvelle école, dont la construction est actée en Conseil Municipal le 24 Octobre 1958. L'architecte Municipal Jean Proite, doit suivre les plans types établis par la Fédération du Bâtiment. Le marché est passé avec les Établissements Rouzé et Cie pour la construction de 3 classes, le montant forfaitaire étant de 14.953.358 Frs. La ville obtient d'importantes subventions : 10.776.762 Frs de l'État et 1.796 Frs du Déartement. Le chauffage sera au Mazout, installé par la Société Verdoncq pour un montant de 1.854.000 Frs.

L'école ouvre ses portes pour la rentrée d'Octobre 1959.

En 1960, la démographie étant importante, il est déjà nécessaire d'agrandir l'école. Cette fois c'est l'architecte Gaubert qui se charge de suivre les travaux réalisés par les mêmes entreprises. Le financement est assuré par les subventions de l'État et du Département, complété par un nouvel emprunt municipal. En 1966 une 6ème classe est ouverte.

En 1971 sont créés les centres aérés de vacances. Trois centres sont prévus tous les après-midi de Juiller, dont un à l'école Charlemagne (les 2 autres sont au CET Boilly et à l'école primaire des filles Sévigné). Un service de cantine scolaire est créé la même année, mais elle est installée dans les locaux du CET (actuel Lycée Boilly).

Le 11 Octobre 1971, le Maire émet le voeu de construire des nouvelles écoles maternelle, la seule existante etant à Sévigné rue de Lens. Il en faut une dans le quartier en construction rue de la Marne et une rue de Lille. Pour l'heure, seulement celle rue de la Marne est étudiée : ce sera l'école La Roseraie.

En 1975, le projet de Maternelle est réactualisé rue de Lille, sur un terrain contiguë au stade (le long du sentier Révillon). Par délibération du Conseil Municipal du 8 décembre 1975, c'est l'éarchitecte Caille qui doit suivre le projet d'une école "industrialisée", c'est à dire préfabriquée, seules constructions pouvant obtenir une subvention. Mais rien ne peut se faire dans l'immédiat, le propriétaire d'un terrain refusant de vendre à la commune pour un projet "bruyant".

En 1977, la nouveau Maire, Norbert Bommart, abandonne l'emplacement prévu pour en chercher un nouveau au coeur du quartier du Tertre, dont une extension est programmée.

Provisoirement, une école maternelle est installée en préfabriquée à l'emplacement du jardin du Directeur, à droite de l'entrée primaire.

C'est en 1993 qu'est ouvert l'école Maternelle en "dur". En même temps l'ancien garage (qui est à l'entrée de l'élémentaire) est transformé en sanitaires et en local de stockage et d'imprimerie.

En 1997 ce sont les fenêtres des bâtiments de l'élémentaire qui sont changées, côté cour.

En 2016 c'est une toute nouvelle toiture qui est mise en place sur les bâtiments de l'élémentaire.

Quelques Directeurs:

- Mme Duflos (années 1970)

- M Duplaa (années 1980-90)

- M Faure

- M Desreumaux

- Mme Deliessche

- M Audrerie

- Mme Verheyde.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×