2017-2018 : Procès verbal du conseil d'école n°3

Procès-verbal du

 

Conseil d’école n°3

 

Mardi 5 juin 2018

 

Sont présents.

Les enseignants :

Sylvie ANSART, Stéphanie AUVERTIN, Karine COQUET, Maud DAILLES, Ghislain DARBON (Directeur), Martine DEVRIERE, Alicia FELIX, Mélanie LENOIR, Sabine ROUZE, Céline SZCZERBINSKI.

 

  •  : Aucune des personnes présentes

 

Représentants des parents d’élèves :

Marie DEBIEVE, Cécile DESPRETZ, Marie Laure GOURDAIN, FLORENT Jacky, Frédérique HAYART, Stéphanie LAMOTTE, Céline LEROUX,  Cathie STILLER, Emilie VASSEUR.

 

Ont été excusés :

Monsieur LECREUX (Inspecteur)

Vincenza SALVATI

Christophe DEGUFFROY (Municipalité)

 

Ordre du jour

- Approbation du dernier compte-rendu

- Bilan des actions pédagogiques et perspectives

- Relations avec la mairie : le point sur les travaux

- Organisation de la kermesse

- Questions diverses

 

La séance est ouverte à : 17h00

 

 

Approbation du dernier conseil d’école.

Cela concerne le procès-verbal du premier conseil d’école de cette année.

Nous procédons au vote : approuvez-vous le compte-rendu du dernier conseil d’école ?

 

Oui : à l’unanimité                       Non : 0                                 Abstention : 0

 

Bilan des actions pédagogiques dans l’école.

Les actions conduites cette année par l’équipe enseignante :

- la semaine du goût, la photo de classe, le marché de Noël et chorale, le projet cirque en maternelle, le festival du livre, le parcours du cœur, les interventions volley-ball et pétanque, les rallyes math et lecture, les défis sportifs, la découverte du football,

- les sorties au conservatoire de Roubaix, à l’école de musique de La Bassée, au musée de la Vie Rurale à Steenwerck, à l’école du cirque de Lomme, au spectacle de marionnettes,  au musée du Louvre Lens, sur le site des 2 caps (Wissant)

- et la kermesse.

Pour chaque action, nous avons pu compter sur l’intervention des parents d’élèves et nous les en remercions vivement.

 

 

Perspectives pour l’année prochaine.

Effectifs et organisation pédagogique.

 

Répartition des élèves à ce jour :

 

 

Ordinaire

Année n

 

CYCLE I (1)

CYCLE II (2)

CYCLE III (3)

TOTAL

Niveaux

TPS

PS

MS

GS

CP

CE1

CE2

CM1

CM2

 

Effectifs constatés (au 13/10/2017)

5

17

27

23

24

27

24

28

28

203

Passages anticipés

         

1

     

1

Entrées en cours d'année

1

2

 

1

 

1

 

1

 

6

Sorties en cours d'année

   

1

 

1

2

 

1

 

5

Effectifs en cours

6

19

26

24

23

25

25

28

28

204

Année n+1

Maintiens

     

1

 

2

     

3

Montée pédagogique (directeur)

0

6

19

27

23

25

23

25

28

176

Entrées (directeur)

4

12

 

1

1

1

 

1

 

20

Sorties (directeur)

 

2

2

1

         

5

Dérogation, suite à harmonisation

1

2

2

0

0

0

0

0

0

5

TOTAL* (directeur)

5

18

19

27

24

26

23

26

28

196

                       
                 

Gain / perte

-7

 

Les classes pour 2018 - 2019

                   
 

Niveaux

TPS

PS

MS

GS

CP

CE1

CE2

CM1

CM2

 

 

Nombre d'élèves

23

19

27

24

26

23

26

28

196

 

Enseignants

Mme ROUZE

 

Mme DEVRIERE

 

?

 

Mme FELIX

 

M DARBON +

………….

 

Mme ANSART

 

Mme AUVERTIN

 

Mme SALVATI

 

 

                         

 

Nous souhaitons à Madame COQUET et Mélanie LENOIR une bonne continuation dans leur nouvelle école respective !

 

Les actions pédagogiques prévues

Dans le cadre du nouveau projet d’école que l’équipe enseignante rédigera, les actions déjà réalisées sont susceptibles d’être reconduites.

Un point particulier pour les sorties : ces sorties sont de la volonté de l’équipe enseignante et sont financés de deux  par deux moyens :

- l’argent récolté au titre de la coopérative scolaire ;

- les actions conduisant à récolter de l’argent : marché de noël, kermesse, autre ?

La Municipalité n’intervient pas dans le financement des sorties scolaires des élémentaires, à l’exception de la sortie cinéma des élémentaires).

A ce jour, pour l’année prochaine, nous ne sommes pas assurés de pouvoir financer les sorties nécessitant un transport par bus.

L’APE est en danger, et ne pourra sans doute pas financer les jeux de kermesse et les voyages de l’an prochain. Transmettre cette information aux nouveaux parents.

Les parents semblent mobilisés pour leur enfant, mais pas pour l’école. Il faut fonctionner ensemble : parents et enseignants.

Quelques idées : - Café d’accueil  le mardi de la rentrée des classes ;

                              - Vente de viennoiserie le vendredi soir.

 

Relations avec la mairie : Travaux en cours et à venir

Rénovation

- Les peintures du couloir côté CP et CE2 ont été faites.

- Rénovation des classes : les classes de CP et de CE2 seront repeintes aux vacances d’été.

- Rénovation de la BCD : les étagères ont été modifiées et permettent d’accueillir plus de livres. Les peintures seront réalisées aux vacances d’automne.

- Les travaux futurs devraient donc concerner le bâtiment de l’école maternelle.

- Les bancs dans la cour de récréation devraient être installés avant les congés    d’été.

- Nous avons enregistré de nombreuses chutes par glissade sur les gravillons suite à la dégradation de l’état de l’enrobé de la cour de récréation.

- Les toilettes seront aussi rénovées pendant les congés d’été. Ils respecteront les normes d’accès aux personnes à mobilité réduite.

 

Dysfonctionnement de la ligne téléphonique.

En décembre dernier et fin mai, l’école a été privée de téléphone et d’internet, suite à des circonstances météorologiques. Pour l’épisode de mai, les services de la municipalité sont intervenus et la ligne a été rétablie au bout d’une semaine. Nous les en remercions. Monsieur DEGUFFROY mène une réflexion pour changer d’opérateur.

 

Dysfonctionnement de la porte d’accès à l’école côté parking.

A plusieurs reprises, cette « vieille » porte ne permettait plus d’entrer ou de sortir de l’école. Nous demandons au service technique de la Municipalité une attention particulière au bon fonctionnement de cet accès.

 

Participation aux événements organisés dans la commune.

Le marché de Noël et la cavalcade sont deux événements auxquels les écoles peuvent être conviées. Ce sont des éléments du patrimoine culturel des habitants de La Bassée. Cependant, nous déplorons que la communication ne se soit pas faite de façon pertinente sur ces deux événements, mettant chaque fois en défaut la communauté éducative de l’école Charlemagne.

 

Pour rappel :  

Pour ces deux évènements, nous avons été informés en lisant les prospectus distribués par les organisateurs.

Pour la participation à la cavalcade, il avait été précisé au conseil d’école de février que, cette année, l’école n’y participerait pas.

Nous demandons que l’école puisse être informée directement et suffisamment à l’avance afin de prévoir notre éventuelle participation aux événements organisés dans la commune.

Enfin, l’école peut mener des actions soit par la volonté des enseignants, soit par celle de l’association des parents. Le directeur est ouvert et aidera à la mise en place de toute action à ce sujet.

 

- Séance cinéma proposée par la Municipalité pour les élémentaires

Nous souhaiterions choisir une sortie et bénéficier de son financement municipal, partiel ou total. Au conseil d’école n°2, le représentant de la municipalité a demandé que nous lui fassions des propositions.

- Problème de sécurité dans la réserve du matériel du sport.

Signalé en février, le problème n’est pas résolu. Des demandes d’intervention des services techniques ont déjà été envoyées afin de déplacer l’armoire aux produits de nettoyage. A ce jour, cela n’a pas été fait (demande déposée le 23 janvier 2018).

D’autre part, dès que l’armoire aura été déplacée, les parents d’élèves seront invités à se joindre à l’équipe enseignante pour réaliser un inventaire du matériel.

 

Sécurité : exercices d’alerte dans le cadre des P.P.M.S. / exercices d’évacuation

Au bilan des différents exercices conduits cette année :

-  Nous avons besoin des clés permettant de réarmer les boitiers d’alarme.

- Nécessité de disposer de trois signaux distincts pour alerter : évacuation, intrusion, confinement. Actuellement, les alertes intrusions et confinement sont envoyés par  utilisation des téléphones personnels des enseignants et des personnels de service. Nous demandons que des systèmes soient installés dans l’ensemble des bâtiments pour produire les alertes.
 

Clés des portails

Les enseignants souhaiteraient pouvoir accéder aux bâtiments en dehors des heures scolaires, que ce soit pour corriger des travaux d’élèves ou préparer leur classe. A ce jour, nous n’avons aucune information à ce sujet.

 

Température dans les classes

Loin d’être un détail, les conditions dans lesquelles les élèves et les enseignants travaillent sont à prendre en considération. Les jours de grand soleil, les grandes baies vitrées de l’élémentaire font vite monter les températures, au-delà des 22°C. Par contre, et notamment en maternelle, les jours de grand froid provoquent des températures soient trop chaudes dans la classe de grande section (22°C ou plus), soit trop froide dans la classe des petits-tout petits. L’installation des capteurs et la gestion informatisée à distance n’ont pas permis de régler des problèmes connus depuis de nombreuses années.

Pour information 2 radiateurs sont percés en classe de CM1 et à la cantine.

 

Organisation de la kermesse

Un courrier a été adressé aux familles afin d’expliquer les raisons de cet événement. Les consignes de sécurités ont été présentées.

Comme l’an dernier,  l’équipe enseignante et les parents volontaires et bénévoles gèrent l’accueil, les spectacles, la vente de boissons et de gâteaux réalisés par les familles.

Les parents d’élèves s’occupent de la restauration.

Parents et enseignants installeront et rangeront le matériel nécessaire pour que la kermesse se passe au mieux.  

Concernant la sécurité, nous envisageons la présence d’agents de sécurité.

 

Questions diverses

La parole est donnée aux représentants des parents d’élèves.

Signalisation de l’école

Proposition d’installation de totems afin de signaler l’entrée de l’école, pour la sécurité et pour l’information. La demande sera étudiée et transmise en mairie.

 

Y aura-t-il une secrétaire dans l’école, sinon quelles seront les conséquences sur l’organisation de l’accueil pendant les heures de classe.

Le contrat de Madame GARDILLON prendra fin au 6 juillet prochain. Son renouvèlement n’a pas été possible.

 

Pour l’accueil téléphonique :

Le directeur se rendra disponible le matin dès 8 heures, aux récréations (10h-10h15 et 15 h – 15h15) et le soir jusque 17 heures. En dehors de ces créneaux, il sera possible de laisser un message. Il est aussi possible d’envoyer des mails à l’adresse ecolecharlemagnelb@gmail.com.

 

Gestion des entrées et sorties au portail

L’école accueille le matin de 8h20 à 8h30 et de 13h20 à 13h30. En dehors de ces créneaux, et sauf le mardi et le vendredi après-midi, il n’y aura personne dans le bureau. Le personnel travaillant en maternelle n’entendant pas la sonnerie depuis les classes, il sera difficile de pouvoir répondre à chaque sollicitation.

Pour les élèves devant recevoir des soins à l’extérieur de l’école, si toutefois ils ne peuvent pas obtenir de rendez-vous en dehors des heures de classe, il serait souhaitable d’envisager des entrées et sorties aux heures de récréation, le matin et l’après-midi.

Les parents d’élèves ont vivement réagi à cette proposition. Ils souhaitent qu’une solution qui respecte l’inclusion des élèves à besoins particuliers soit trouvée.

Les enseignants rappellent que l’accueil et la surveillance des élèves est de la responsabilité des enseignants. Le directeur doit-il laisser ses élèves seuls en classe pour répondre à la grille ? Est-il normal que la classe soit dérangée dans ses activités d’apprentissage ? Enfin, de confier l’accueil à la grille à une ATSEM est aussi une source de perturbation des activités des classes de maternelle.

Une solution prenant en compte les points présentés ci-dessus sera recherchée.

 

Pourquoi une fête des parents ?

Les fêtes des mères et des pères sont des événements qui ne correspondent plus tout à fait aux diverses situations familiales qui coexistent dans notre société : famille traditionnelle, recomposée, homoparentale ou monoparentale, situation d’orphelinat, enfants placés…

C’est donc une mesure de précaution pour éviter de peiner des enfants dans des situations qui ne correspondent plus au schéma traditionnel dont sont issus ces deux fêtes.

 

La séance est levée à 19h00

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site